Apport de la planification familiale dans la lutte contre les grossesses non désirées chez les femmes en âge de procréation dans la zone de santé de KASA-VUBU

Jean Claude MATETE Nzoku, Mack MPINGIYABO Kabeyaa,b , Jocelyn KIASISWA Mvembaa et J.O. ENGONDOa

a Assistant à l’Institut Supérieur des Techniques médicales Révérend Bokundoa (ISTM/RB)

b Assistant à l’Institut Supérieur des Sciences de Santé de la Croix-Roige (ISSS/CR)

Résumé

Introduction : L’utilisation des méthodes contraceptives reste jusqu’aujourd’hui une préoccupation majeure de santé publique dans le monde entier ; toutefois, le choix des méthodes contraceptives est encore en contradiction chez les femmes en âge de procréation vivant dans les différents pays du monde. Méthode : Notre étude a porté sur l’apport de la planification familiale dans la lutte contre les grossesses non désirées chez les femmes en âge de procréation dans la zone de santé de Kasa-Vubu. La population concernée était constituée par l’ensemble des femmes en âge de procréation habitant la zone de santé de Kasa-Vubu. La taille de l’échantillon était de 255 femmes en âge de procréation. Nous avons recouru à la méthode d’enquête, à la technique d’interview et à l’échantillonnage aléatoire systématique. L’étude est transversale à visée analytique. La base des données et le traitement des données ont été réalisés en SPSS 24. Résultats : Sur 255 sujets enquêtés : 175 soit 68,6% des enquêtées ont noté que l’apport de la planification familiale dans la lutte contre les grossesses non désirées est suffisant, ce qui est supérieur au niveau d’acceptabilité fixé à 50%. Conclusion : Nous osons croire que ces indicateurs serviront de base pour orienter les informations nécessaires sur la planification familiale des femmes en âge de procréation.

Mots-clés : Planification familiale, grossesse, procréation

 

Abstract

Introduction : The use of contraceptive methods remains a major public health concern throughout the world. However, the choice of contraceptive methods is still in conflict among women of reproductive age living in different countries of the world. Method : Our study focused on the contribution of family planning in the fight against unwanted pregnancies among women of reproductive age in the Kasa-Vubu health zone. The population of interest was all women of reproductive age living in the Kasa-Vubu health zone. The sample size was 255 women of reproductive age. We used the survey method, the interview technique and systematic random sampling. The study is cross-sectional with an analytical focus. The database and data processing were carried out in SPSS 24. Results : Out of 255 subjects surveyed, 175, or 68.6% of the respondents, noted that the contribution of family planning in the fight against unwanted pregnancies was sufficient, which is higher than the acceptability level set at 50%. Conclusion : We believe that these indicators will serve as a basis for providing the necessary information on family planning for women of childbearing age.

Keywords : Family planning, pregnancy, childbearing

Leave a Reply

Your email address will not be published.