Covid-19 et réanimation : la situation au 26 mars


Au mercredi 24 mars 2021 : le taux d’occupation des lits en réanimation monte fortement dans les Hauts-de-France et en Île-de-France, deux régions déjà très au-dessus de leur capacité initiale (135 % et 120 % respectivement). La pression augmente aussi dans le Grand Est (87 % de sa capacité initiale), Normandie, Bretagne, Auvergne-Rhône-Alpes, Nouvelle Aquitaine, Pays de la Loire et Occitanie. Ces deux dernières régions atteignent le seuil d’urgence sanitaire. Désormais, seulement deux régions n’ont pas encore franchi ce seuil en France métropolitaine. En outre-mer, le taux augmente en Guadeloupe et Martinique, mais diminue dans les autres régions.

Graphique. Évolution du taux d’occupation de lits en réanimation des régions françaises sur les quatre dernières semaines. La ligne pointillée bleue représente le niveau d’alerte maximale (fixé à 30 % par le gouvernement), la ligne pointillée rouge représente le niveau d’urgence sanitaire (fixé à 60 %) et la ligne pointillée noire la capacité initiale dans la région (avant la pandémie). Cliquez pour voir en plus grand. Crédit : Nicolas Gutierrez C.

Remarques :

1. Les seuils du graphique ont été modifiés pour adopter les nouveaux niveaux d’alerte mis en place par le ministère des Solidarités et de la Santé : alerte maximale (30 %) et urgence sanitaire (60 %).

2. À cause du décalage entre le moment de l’infection et l’admission en réanimation (environ deux semaines), les données du mercredi reflètent en réalité l’état de l’épidémie il y a deux-trois semaines.



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.