Station Mir, taxe carbone, tâche rouge, carte espèce, kakapo



L’actualité des sciences du 23 mars 2021, c’est :

En espace : il y a 20 ans, la station Mir se désintégrait dans l’atmosphère terrestre.

  • Il y a 20 ans (le 23 mars 2001) c’était la destruction de la première station spatiale russe mise en orbite, la station Mir.
  • La station spatiale d’environ 130 tonnes est restée le plus grand satellite artificiel de la Terre jamais construit.
  • Mir a joué le rôle que tient actuellement la Station spatiale internationale (ISS).

En nature : la taxe carbone aux frontières, une idée qui pourrait être mise en place par l’Union européenne dans les mois à venir.

  • Ce 23 mars 2021, le gouvernement français organise une conférence internationale virtuelle sur la création du “mécanisme d’ajustement carbone aux frontières” (MACF) de l’Union européenne.
  • La lutte contre le changement climatique impose une taxation carbone équitable des échanges commerciaux.
  • La Commission européenne fera une proposition en juin 2021. 

En espace : la grande tache rouge de Jupiter plus durable qu’imaginé.

  • Ces dernières années, des cyclones sont venus mourir dans la grande tache rouge de Jupiter.
  • La grande tâche rouge est un gigantesque anticyclone de 200km de profondeur. 
  • Les cyclones pourraient retarder la disparition de cette grande tâche rouge, initialement prévue dans une vingtaine d’années.

En animaux : les chercheurs créent une “carte des espèces encore non décrites”.

  • Une carte interactive destinée à répertorier géographiquement les espèces de vertébrés terrestres encore ignorées des scientifiques a été mise en ligne.
  • Le but de cette « Map of Life » est de pouvoir repérer quand on veut les espèces qui se situent à proximité de nous.
  • Jusqu’à maintenant on estime que seulement 10 à 20 % des espèces sur Terre ont été formellement décrites.

En animaux : des œufs intelligents et des drones avec sperme pour sauver le kakapo.

  • Pour sauver le kakapo, seul perroquet au monde incapable de voler, les scientifiques néo-zélandais recourent à la haute technologie.
  • Ils ont de fait évité l’extinction de cette espèce endémique.
  • 206 kakapos sont aujourd’hui considérés comme des « trésors » nationaux.



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.