Table ronde pluridisciplinaire sur le temps



Oui ! Malgré “les conditions sanitaires actuelles”, “La nuit des Temps”, organisée par la Société Française de Physique (SFP), le CNRS et le CEA, en partenariat avec Sciences et Avenir aura bien lieu, comme chaque année, le mercredi 10 mars 2021. Mais Covid oblige, l’événement aura lieu en visioconférence, retransmis sur la chaîne Facebook de Sciences et Avenir. La soirée sera longue et riche en événements, mais dès 20h, vous pourrez assister à une table ronde consacrée à l’irréversibilité du temps, animée par Sciences et Avenir.

Pourquoi ne peut-on pas remonter le temps, comme dans le film Tenet

Partant du constat que le “fleuve du temps” ne coule que dans un sens, nous nous interrogerons sur les origines de cette flèche qui nous condamne à ne jamais pouvoir revenir en arrière. Ce qui nous mènera du côté de la thermodynamique et de l’entropie, une notion récemment popularisée par le film Tenet, de Christopher Nolan. Cette quête de “sens” nous plongera également dans le monde étrange de la physique des particules, où nous tenterons de comprendre ce que le temps peut bien signifier pour un proton, par exemple, qui vit au moins un million de milliards de milliards de milliards (1033) d’années…

Qu’est-ce que la notion de temps signifie pour les philosophes ?

Nous verrons aussi que lorsque les particules se percutent pour en former d’autres, le film de la rencontre peut se dérouler à l’envers sans pour autant contrevenir aux lois de la physique. Voilà un temps réversible, même si c’est à certaines conditions… Cette physique du temps, ou ce temps de la physique, ne nous renseigne pas pour autant sur la nature intrinsèque du temps. Qu’est-ce que la notion de temps signifie pour les philosophes ? Voilà une question aussi ancienne que la philosophie… Pour répondre à toutes ces interrogations, trois experts seront autour de la table : Yasmine Amhis, physicienne des particules (IJCLab, Université Paris-Saclay et CNRS/IN2P3), Emmanuel Trizac, physicien (LPTMS, Université Paris-Saclay) spécialiste de mécanique statistique, Christophe Bouton, philosophe (Université Bordeaux-Montaigne). Alors rendez-vous mercredi 10 mars, 20h !



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.