Facteurs de risque associés aux infections néonatales au sein des hôpitaux généraux de référence de Butembo

MALIYABWANA THEMOMWINDA Josué* et DIMOKE OKITO Franck**

*Assistant à l’ISTM Butembo
** Chef de travaux à l’Institut Supérieur des Techniques Médicales/ Kisangani

Résumé
Les infections néonatales constituent la première cause de mortalité néonatale. La majorité de décès surviennent au cours de la première semaine de vie avec un risque plus élevé au cours de 24 premières heures. Il s’agit d’une étude rétrospective transversale qui s’étend sur le premier semestre de l’an 2019 au sein des hôpitaux généraux de référence de la Ville de Butembo. L’outil de collecte nous ayant servi pour l’aboutissement à nos résultats est la grille de collecte ou check-list. La technique de collecte était documentaire, l’observation passive combinée à l’interview. Il s’agit de 3 techniques de collecte distinctes. Les principaux facteurs de risque d’infections néonatales étaient: l’âge gestationnel inférieur à 37 semaines d’aménorrhées (prématurité) avec RR de 4,4 ; les soins invasifs (abord veineux) avec RR de 21,5 ; l’allaitement par le lait maternisé (RR=3,4) ; l’allaitement par sonde nasogastrique (RR=3,6) ; l’aspect pathologique-méconial-du liquide amniotique (RR de 3,5) ; le délai entre la rupture de la poche des eaux et l’accouchement supérieur à 12 heures avec RR de 2,4 ; l’antécédent de la réanimation néonatale avec RR de 2,4. Nous déplorons des grossesses chez les célibataires, la non-participation aux séances de CPN, le délai entre la rupture de la poche des eaux au-delà de 12 heures qu’il faut réduire à tout prix pour sauver plus d’un nouveau-né de la prédilection aux infections.
Mots clés : Infections néonatales, Hôpitaux généraux de référence, ville de Butembo.

Abstract
Neonatal infections are the leading cause of neonatal mortality. The majority of deaths occur in the first week of life with a higher risk in the first 24 hours. This is a retrospective cross-sectional study that spans the first half of 2019 in the general referral hospitals of the city of Butembo. The collection tool we used to arrive at our results was the collection grid or checklist. The collection technique was documentary, passive observation combined with interviews. These are 3 distinct collection techniques. The main risk factors for neonatal infections were gestational age less than 37 weeks of amenorrhea (prematurity) with RR of 4.4; invasive care (venous approach) with RR of 21.5; formula feeding (RR=3.4); nasogastric tube feeding (RR=3.6); the pathological-mechanical aspect of the amniotic fluid (RR of 3.5); the delay between the rupture of the water bag and the delivery superior to 12 hours with RR of 2.4; the antecedent of neonatal resuscitation with RR of 2.4. We deplore pregnancies in unmarried women, non-participation in ANC sessions, the delay between the rupture of the water bag beyond 12 hours that must be reduced at all costs to save more than one newborn from the predilection to infections
Key words: Neonatal infections, general reference hospitals, city of Butembo

close

Oh bonjour 👋
Ravi de vous rencontrer.

Inscrivez-vous pour recevoir chaque mois du contenu génial dans votre boîte de réception.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.