navbar-inverse">

Réseaux sociaux numériques. Enjeux de dialogue interculturel et défis pour le développement de la République Démocratique du Congo

OTSHUDI MPOYI-LOMASA Antoine*

*Docteur en sciences et techniques de l’information et Professeur des Universités et Secrétaire Général Académique honoraire de l’Institut National des Arts de Kinshasa.

Résumé
L’information et la communication font, depuis des temps immémoriaux, la puissance et l’efficacité des groupements humains. De même qu’elles constituent le principal atout de leur cohésion, de leur solidarité et de leur efficacité économique. La méthodologie utilisée dans la rédaction de cet article est basée sur une analyse de différents éléments notés dans la littérature. Les sources documentaires provenant de différents documents, monographies, articles de revues scientifiques reconnues, articles de journaux pertinents et dont la crédibilité est établie et des publications d’organismes non gouvernementaux ou des regroupements de professionnels, ont été privilégiés. Des règles strictes de documentation ont été appliquées afin d’assurer une fiabilité et un standard de qualité tout au long de la recherche. L’usage des médias sociaux, et particulièrement des RSN a, semble-t-il, pleinement contribué au mouvement évolutif de l’internet dans la mesure où les plates-formes relationnelles et les dispositifs d’autoproduction favorisent la réalisation et la mise en ligne des contenus originaux, personnels, singuliers et subjectifs. Il semble également que si les marques d’expression de soi qu’on peut observer sur les RSN rendent souvent compte d’éléments personnels, parfois intimes, elles reposent aussi pour beaucoup, sur des contenus publics : chansons, films, liens vers des sites d’actualités, etc., lesquels ne cessent d’être orientés vers autrui, dont il est attendu une réaction, voire une évaluation en retour. Il y a des étapes à suivre et une méthodologie d’approche que devrait s’approprier les gouvernants en République Démocratique du Congo pour réduire la fracture numérique entre les villes et les milieux ruraux.
Mots clés : Numérique, enjeux, défi

Abstract
Information and communication are, since time immemorial, the power and efficiency of human groups. They are also the main asset of their cohesion, solidarity and economic efficiency. The methodology used in the writing of this article is based on an analysis of different elements noted in the literature. Documentary sources from different documents, monographs, articles from recognized scientific journals, articles from relevant and credible newspapers and publications from non-governmental organizations or professional groups, have been privileged. Strict documentation rules were applied to ensure reliability and quality standards throughout the research. The use of social media, and particularly of SNS, seems to have fully contributed to the evolutionary movement of the Internet insofar as relational platforms and self-production devices favor the realization and the posting of original, personal, singular and subjective contents. It also seems that if the marks of self-expression that we can observe on the RSN often reflect personal, sometimes intimate elements, they are also based for many on public content: songs, films, links to news sites, etc., which are constantly oriented towards others, from whom it is expected a reaction, or even an evaluation in return. There are steps to follow and a methodology of approach that should be appropriated by governments in the Democratic Republic of Congo to reduce the digital divide between cities and rural areas.
Keywords: Digital, Issues, Challenge